SCHOOL | Réussir son CV et sa Lettre de motivation


7 min lu
15 Apr

Vous êtes régulièrement à me demander de vous donner des astuces et des conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation dans le cadre des admissions post-bac, en Master 1 ou dans une université différente de celle dans laquelle vous vous trouvez. 

Ayant déjà postulé et été acceptée en Master 2 et en école de commerce, j'ai fait évoluer mon CV régulièrement et appris beaucoup de choses sur le contenu de la lettre de motivation ces deux dernières années. Je me suis dit que c'était le moment idéal pour vous délivrer quelques tips pour vous aider, car il est vrai que se vendre au travers du CV et de la lettre de motivation est un exercice difficile. Pourtant, je vous assure que c'est possible


Dans cet article, je donne des conseils pour des admissions de type scolaire, qui ne seront donc pas forcément adaptés si vous recherchez un emploi. Cependant, certains de mes conseils sont généraux et peuvent s'avérer bénéfiques dans ce cadre. Bonne lecture ! 



RÉUSSIR SON CV


Le but premier du CV est d'étaler votre parcours scolaire et vos expériences professionnelles. Il ne doit bien sûr pas être résumé à cela et comporter aussi vos compétences, vos expériences associatives et bénévoles, vos hobbies et éventuellement vos réseaux sociaux (LinkedIn peut être suffisant !). 


Le choix du modèle de son CV

Le premier élément à prendre en compte dans le cadre de la rédaction de son CV est sa clarté. Un CV où toutes les informations seraient présentées en pagaille, sans alignement ni mise en page ne serait peut-être même pas lu par le recruteur, ou alors très peu. 

Pour démarrer sur de bonnes bases "graphiques", je vous recommande de choisir un modèle de CV (sauf si vous savez le créer vous-même avec InDesign par exemple) sur Canva. Il y a énormément de modèles disponibles, que vous pourrez modifier aussi bien au niveau de la présentation que de la calligraphie et des couleurs. Attention cependant à ne pas choisir un modèle payant, ce serait dommage de vous en rendre compte une fois qu'il sera terminé et que vous voudrez l'enregistrer ! En fonction du domaine dans lequel vous postulez, je vous recommande de ne pas opter pour des couleurs trop flashy, le but reste quand même celui de rester sobre et distingué pour accrocher l'oeil du recruteur lorsqu'il ouvrira votre document. 

Dans l'idéal, je vous recommande de choisir un CV qui comporte une colonne en côté gauche et le corps de votre CV, plus large, côté droit. De plus, évitez les modèles où votre nom prendrait 20 à 30% de la page, ce n'est pas nécessaire et vous allez perdre de la place pour vos expériences. Exemple :


La rédaction des informations


          Dans la colonne de gauche

Je vous recommande dans un premier temps bien sûr de renseigner vos informations personnelles : nom, prénom, adresse postale et mail, ainsi que votre numéro de téléphone de contact. 

Attention : on ne renseigne pas sa date de naissance !

Ajoutez ensuite une photo en en-tête, à côté de votre nom : je vous recommande de ne pas utiliser un selfie tordu ou pire, une photo avec filtre ! Le but est de présenter la photo la plus professionnelle de vous. Si vous n'en avez pas, je vous conseille de profiter de ces longues journées de confinement pour vous placer devant un mur blanc, avec une bonne lumière (bonus à ceux qui ont une ring light) et un haut basique comme un teeshirt ou une chemise. Souriez ! 

Il est ensuite important de rédiger vos compétences. Pour ma part, j'ai trouvé utile et plus lisible de les catégoriser sur mon CV : mes compétences linguistiques, juridiques et informatiques. Concernant la première catégorie de compétences, n'utilisez pas simplement les niveaux "scolaires" (A1, A2, B1, B2...) pour la simple et bonne raison que les recruteurs n'auront pas idée de ce que cela représente. Pour vous aider, j'ai utilisé ce tableau pour décrire mon niveau de langue au plus précis : 

Indiquez donc, par exemple, un niveau d'anglais "B1 - Indépendant". 


Je vous recommande également de parler de vos hobbies dans cette partie. Vous pouvez y inclure vos expériences bénévoles et associatives : quand, où et quel était votre rôle. Cette partie est importante, car elle permet au recruteur de cerner votre personnalité, ce qui vous intéresse dans la vie et comment vous occupez votre temps libre. Pour les hobbies : évitez les termes trop généraux et largement utilisés comme "voyages", car cela veut tout et rien dire et n'apprend pas grand-chose sur vous. Préférez plutôt "culture asiatique" par exemple. 

Enfin, renseignez vos réseaux sociaux si cela est opportun pour vous. Dans une candidature en Master 2, pour moi cela n'a pas grand intérêt, sauf si vous réseaux sont très développés et que vous travaillez beaucoup dessus pendant votre temps libre. Si vous postulez pour un cursus axé digital, bien entendu on affiche le maximum 😉


          Dans la colonne principale

On affiche d'abord son parcours scolaire, ses expériences professionnelles ensuite. 

Pour vos formations et diplômes

En plus d'afficher clairement le cursus choisi (par exemple : Master 2 Droit des Médias Electroniques"), on y ajoute une plus-value en insérant un travail effectué pendant l'année, une option choisie, ou votre sujet de mémoire (par exemple, Table ronde sur La lutte contre les contenus illicites en ligne"). Cela aiguille le recruteur sur ce que vous avez pu faire pendant le parcours plus facilement qu'avec un intitulé général de formation. 

Je vous recommande d'aller à l'essentiel dans cette partie : on n'affiche pas son brevet des collèges ! Niveau bac +5, il nous avait été dit de ne pas afficher le diplôme du Bac. J'ai dérogé à la règle parce que je suis fière de ma mention Bien et de mon option corse 😂 mais cela n'aura pas une grosse plus-value de votre CV si vous l'avez passé il y a très longtemps.  

Pour vos expériences professionnelles

Lorsque vous renseignez un poste, informez de sa nature et de sa durée ("CDD Janvier à Mars 2019"), le titre ("Secrétaire juridique"), l'entreprise et les missions confiées. Concernant cette dernière information : bien sûr, on ne détaille pas tout ce que l'on a fait ! Mais simplement les missions-clé, les plus récurrentes ou celles qui ont engendré le plus de responsabilités. Par exemple, lorsque j'évoque dans mon CV mon expérience de créatrice de contenu audiovisuel, j'ai cité comme missions et compétences "Conception de scénarios - Rédaction d'articles web - Tournage et montage de vidéos - Collaborations avec des marques - Diffusion de publicités". 

Si vous comme moi, vos expériences professionnelles sont nombreuses, je vous recommande d'éviter les pavés qui rendront le CV illisible, et de sélectionner stratégiquement les postes que vous allez afficher. Par exemple, on supprime le job d'été de vendeur ou serveur de l'été 2014 ! Cela n'apporte aucune plus-value à votre CV et n'intéressera pas le recruteur.

Pour vos stages

Si vous avez effectué des stages, mêmes minimes, d'un mois, je vous recommande bien entendu de les mentionner dans un en-tête spécial sous les deux précédents. Je vous conseille de les dissocier des expériences professionnelles, même si un stage peut parfois entraîner une rémunération, car ils sont souvent établis par convention avec la Faculté et le recruteur doit voir distinctement où est-ce que vous avez réussi à décrocher un stage scolaire, qu'il ait été obligatoire ou volontaire. 

Détaillez également très brièvement vos missions confiées dans ce cadre. Par exemple, pour un stage en cabinet d'avocats : "Préparation de dossiers - Participation aux consultations - Assistance aux procès". 


L'enjeu de la rédaction de vos informations

L'enjeu à ne pas perdre de vue lorsque vous allez rédiger vos informations est celui de l'adéquation de ces informations avec la formation à laquelle vous postulez. Vous devez montrer la cohérence de votre parcours scolaire et professionnel avec ce que vous envisagez pour la suite de vos études en postulant ici. D'où l'importance de ne pas "tout afficher" et d'adapter vos expériences professionnelles en les sélectionnant. 



RÉUSSIR SA LETTRE DE MOTIVATION


C'est un exercice très stressant pour la plupart d'entre vous : vous me dites souvent que vous ne savez pas quoi écrire, pas quoi mettre en valeur, ni comment vous vendre... Chose qui est normale, c'est compliqué de s'encenser et démontrer en quoi on est meilleur qu'un(e) autre. 


Pourquoi est-ce que je postule ? 

Dans un premier temps, je dirais qu'il vous faut relever les compétences demandées dans le domaine. Si vous postulez pour un Master en Droit pénal, mettez en avant votre choix de TD (travaux dirigés) portés en la matière. Si vous avez choisi au plus tôt le Droit pénal spécial et le Droit pénal des affaires par exemple, ce sera tout à votre honneur et cela témoignera de votre intérêt pour les matières enseignées dans le master. 

En revanche, s'il s'agit d'une réorientation totale, comme j'ai pu le faire en choisissant un Master 2 axé numérique alors que j'arrivais d'un Master 1 axé pénal ou en m'orientant en école de commerce après 5 ans de droit, je vous recommande d'expliquer ce changement et ses raisons. Cela témoignera de votre engagement et de votre capacité d'adaptation à un nouveau milieu. 


Comment démontrer ma motivation ?

Je vous recommande de faire le point avec vous-même. Sur un papier, remplissez 2 colonnes au brouillon : l'une sur le parcours scolaire et l'autre sur vous. Je m'explique : 

- le parcours scolaire : montrer que vous vous êtes intéressés à la formation, aux matières et aux enseignements-phares. Vous ne débarquez pas, ce choix n'a pas été fait aléatoirement, vous savez précisément où vous voulez aller et pourquoi. Soyez clair et concis.

- vous : parler de vous, car oui, c'est dans cette partie que l'on "se vend" ! Étoffez vos qualités (rédactionnelles, de présentation, d'adaptation, etc). Expliquez ici tous les éléments qui vous ont amené à adresser votre candidature. Les matières enseignées qui vous passionnent ? Une expérience professionnelle qui vous a ouvert les portes du domaine ? La meilleure façon de témoigner de cela est de démontrer en quoi intégrer cette formation/ce cursus est essentiel pour mener à bien votre projet professionnel. Si votre projet professionnel n'est pas encore défini (aucune honte à avoir par rapport à cela), mettez le paquet sur votre intérêt pour les matières enseignées et les débouchés apportés par la formation. 


 On proscrit...

Ce qui est absolument à éviter est de rédiger son CV dans sa lettre de motivation, c'est-à-dire en dressant la version rédigée de son CV. Le but est bien de témoigner de votre motivation à intégrer le cursus et en quoi celui-ci correspond à votre personnalité et vos attentes. En quoi est-il fondamental pour accéder à votre projet professionnel ? 


Et bien sûr on n'oublie pas... 

La lettre de recommandation ! Les personnes susceptibles de vous en rédiger sont vos professeurs, votre patron si vous avez déjà un poste... Bref, choisissez un allié qui ne tarira pas d'éloges à votre égard pour persuader le recruteur de vos qualités scolaires et/ou professionnelles. Alors on met le paquet, on en demande une par mail et on l'insère à sa candidature ! 



N'hésitez pas à me poser des questions complémentaires en DM sur Instagram si je n'ai pas été claire sur un point. 

Prenez bien soin de vous et à très vite !

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.